Les Appels de la Tempête - AT [ANCIENNE VERSION]

NOUVELLE VERSION EN COURS DE CREATION : FORUM-TEST : http://adds.stormcalls.free.fr/test/phpBB3 - Jeu de Rôle Médiéval-Fantasy créé par Faradn. Ne pas recopier les documents présents dans ce forum sans autorisation de leurs auteurs respectifs.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Allées et habitations d'Iso'dar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faradn
Créateurs & Fondateurs ~ AT
Créateurs & Fondateurs ~ AT
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Allées et habitations d'Iso'dar   Mar 22 Avr - 10:56

~Pas d'image~


Le village d'Iso'dar est constitué d'habitations modestes la plupart ensablées, pareillement que les rues dont le sol est recouvert d'une fine couche de sable allant au gré du vent et dont les Orcs ne cherchent pas à se débarrasser, sachant pertinemment que le sable y reviendra. Ce petit village habitué au climat désertique est paré pour y tenir très longtemps : ils disposent d'ingénieuses techniques de conservation d'eau inventées par les Gnomes et les Réprouvés Mort-vivants. Les allées y sont plutôt vivantes, malgré le fort vent qui y règne, car les Orcs y sont héréditairement résistants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonicfusion.free.fr
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Mer 23 Avr - 3:06

[Précédent...]

Sans plus un regard pour le chasseur recruteur ni pour sa grosse bestiole tigrée, je m’élançai paisiblement dans les rues de la cité, affublé de mon nouvel équipement, fraîchement offert par l’Orc que je venais de quitter, et qui déjà m’avait donné rendez-vous pour ma première mission, le lendemain matin… Il en était presque attachant, ce vieil aventurier aguerri et visiblement quelque peu blasé par ses aventures. La mort avait certainement dû frapper un de ses proches compagnons, pour qu’il me prévienne ainsi dès mon arrivée ici de ma mort éventuelle. Pour un recruteur, on faisait mieux, dans le genre, et il avait de la chance de tomber sur moi. Motivé comme j’étais, il aurait fallu beaucoup pour me faire rebrousser chemin et me faire rentrer chez moi, dans le fin fond du désert.

Les rues étaient recouvertes d’une couche de sable, qui volait au gré du vent contre mes bottes usées par la marche et les ans. Je n’y faisais même plus attention, à force, et je laissai derrière moi des traces nettes et franches, qui pourtant étaient rapidement effacées par une nouvelle couche de sable, poussée par le vent, lui-même chauffé par le soleil.

Les habitations qui m’entouraient ressemblaient fortement à celles de mon village d’origine, à moitié recouvertes de sable, de couleur ocre sale, comme beaucoup de hameaux Orcs dans la région, à n’en pas douter.

Alors, je vis l’auberge que le chasseur m’avait indiquée. Il était temps, mon estomac commençait à gronder affreusement, faisant des bulles dans mes tripes et me donnant les crampes au ventre.

Pressant le pas, j’entrai dans l’établissement, qui m’accueillait à bras ouverts…


[Suite...]


Dernière édition par Therkob le Ven 25 Avr - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Ven 25 Avr - 0:21

[Précédent...]

Sortant de l’auberge pour voir ce qui se passait dans les allées d’Iso’dar, visiblement bien agitées, à en témoigner les cris qui arrivaient jusqu’à moi, je me faufilai parmi les ombres de ce début de soirée pour comprendre les raisons de tout ce bruit soudain. Peut-être n’était-ce là qu’un rituel de village, à chaque tombée de nuit, mais l’aubergiste ne semblait pas plus en savoir que moi… Je dus donc me résoudre à éloigner cette option, et à m’éloigner de la taverne, délaissant un instant ma chope à moitié pleine qui ne demandait qu’à finir entièrement dans mon ventre repus par la viande du repas.

Ainsi, j’allai voir dans les ruelles, marchant sans faire trop de bruit, pour ne pas me faire remarquer s’il y avait un quelconque danger. C’est bien connu, mieux vaut voir qu’être vu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faradn
Créateurs & Fondateurs ~ AT
Créateurs & Fondateurs ~ AT
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Ven 25 Avr - 12:24

Tu t'avances prudemment dans la rue.

L'Orc chasseur d'il y a maintenant quelques heures est là, entouré d'une dizaine d'habitants dont certains en pleurs, penchés au-dessus de quelque chose ... un cadavre, sans aucun doute.

Le recenseur donne alors des ordres brefs à tous les gardes qui se regroupent et sortent du village.

Tu n'as plus de raison de te cacher, maintenant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonicfusion.free.fr
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Ven 25 Avr - 13:15

Alors que mes pas me portent vers les cris et l’agitation de la rue, je ne peux m’empêcher de penser que derrière moi m’attendait bien patiemment une bonne bière bien fraîche, et que si je n’avais pas été aussi curieux, je serais certainement encore en train de la siroter auprès de l’aubergiste peureux et alcoolique qui m’avait envoyé dans la rue pour accueillir le courroux des personnes que j’aurais selon lui réveillées en gueulant de venir fêter la soirée à la taverne.

Je m’approchai prudemment du lieu dit des Orcs colériques, silencieux au cas où ils décideraient de me courir subitement après pour me trancher la tête, mais je me rendis vite compte que ce n’était pas à moi qu’ils en avaient, comme je l’avais prévu. Au détour d’une maisonnette pas mignonette et pas proprette, un groupement s’enserre autour d’une forme allongée. Parmi les Orcs présents, je reconnais aisément le chasseur et sa bestiole tigrée, qui gueule des ordres à des Orcs en arme, des gardes sans doute, pour qu’ils aillent faire leur boulot avec un zèle bine plus grand qu’à l’accoutumée, car, et je le compris seulement à ce moment, la silhouette allongée était un cadavre, et les cris de rage, de colère que j’avais ouïs en sortant de la taverne se mêlaient désormais aux plaintes de quelques pleureurs…

Des… pleureurs ? Quelle était cette sottise, cette surprenante apparition. Des Orcs qui pleurent, qui chialent comme des gosses, comme des humains, comme des faibles. Jamais avant ce jour je n’avais pu voir une créature de ma race pleurer, même si j’en avais vu quelques uns mourir. Le sentimentalisme exacerbé n’était pourtant pas l’aspect le plus prépondérant chez les Orcs, et je fus surpris d’en voir plusieurs, ce soir, se lamenter sur la pauvre victime…

Sans attendre, je m’approchai, puisqu’il était devenu inutile de me cacher, la masse double à la main, et l’arbalète sans munitions à la ceinture. Sans réellement observer le cadavre sans vie, je parlai au chasseur…


« Therkob présent, chef ! Où c’que je dois patrouiller pour trouver le cinglé qui a osé faire ça ici ? Son sang doit couler, c’t’une injure à not’ peuple ! Grrr ! Comment c’que ça s’est passé ? Y’a des témoins où c’t’Orc se baladait tout seul ? »

Je posai alors mon regard sur la victime pour voir à quoi celle-ci ressemblait, me demandant subitement comment elle avait été tuée, par quels moyens odieux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faradn
Créateurs & Fondateurs ~ AT
Créateurs & Fondateurs ~ AT
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Dim 27 Avr - 19:06

Le recenseur te répond tristement :

"Regarde bien ceci, Orc. Ce garde n'est pas mort au combat, comme il l'aurait sans doute souhaité ... Il est mort, tué par la magie ... magie de l'Ombre de Mort. C'est pour ça qu'ils pleurent. Je le sais car j'ai autrefois combattu auprès d'un Orc nécromancien, ermite et éloigné du peuple des Orcs comme la plupart de ceux-ci ... Et cette victime en a tous les détails ... Je ne peux pas tellement en dire plus ... sinon qu'il me semble que ce lanceur de sorts est surpuissant, mais imprécis ... Cela manque de finesse, selon moi, ce ne doit pas être un Nécromancien qui a lancé ce sort."

Les villageois ignorant tout de sa connaissance si experte de la magie de l'Ombre de Mort le regardent, médusés. Mais le fait que cela serve à la cause de cet Orc malheureusement tué dans la lâcheté, déplorablement, leur fait approuver cette aide nécessaire à la vengeance du mort.

Le recenseur repense à ta question :

"Pour ce qui est d'aide ... non, non, je ne vois pas ce que tu pourrais faire ... essaye de trouver des indices en fouinant autour du village si tu le souhaites, et reviens me voir si tu trouves quelque chose ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonicfusion.free.fr
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Lun 28 Avr - 18:30

Le recenseur d’aventurier ne mit pas trop de temps pour me répondre, tout en arborant un air triste et peu engageant à la conversation. Ses mots me parlèrent de magie de l’Ombre de Mort, de lâcheté, de nécromancien, de sorts puissants. Tout comme moi, les villageois restèrent médusés face à ces paroles d’une grande science, et je ne pus m’empêcher un petit hoquet de surprise, qui aurait pu se faire passer pour une bruyante remontée d’air, si je n’avais pas eu ces yeux exorbités et cette bouche béante et baveuse.

Mais alors que je me reprenais en rattrapant la bave qui me coulait sur le menton à l’aide de ma langue, il répondit à ma question et me demanda d’aller trouver des indices autour du village, ce qui ne relevait pas de la plus grande facilité, c’était certain. L’obscurité, le sable se mouvant sous le vent, ça n’allait pas être simple. Mais je n’en tins pas rigueur à ce chef aventurier. Il connaissait son métier mieux que moi, et s’il m’envoyait, c’est qu’il n’y avait pas trop de danger pour ma personne.

Aussi, après un geste militaire parodié, je lâchai un salut d’adieu avant de me lancer dans les ruelles de la ville, jouxtant tout d’abord la scène du crime, pour voir si je ne trouvais pas quelques traces de pas ou autres objets abandonnés par le meurtrier en cavale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faradn
Créateurs & Fondateurs ~ AT
Créateurs & Fondateurs ~ AT
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Mar 29 Avr - 10:40

Mais tu ne trouves rien.

Il est évident que la personne ou le groupe de personnes manigançant cela sont énormément douées ...

Il faut que tu trouves un indice qu'ils ont daigné laisser volontairement, auquel cas tu devras te méfier des éventuels pièges ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonicfusion.free.fr
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Mar 29 Avr - 11:31

J’eus beau chercher, fouiller, regarder de tout les côtés, rien ne me tomba sous la main, rien ne s’afficha à ma vue comme un éventuel indice de cette effraction criminelle et impardonnable, qu’il fallait punir dans le sang, la violence et la vengeance. Ces crèves la mort paieraient pour leurs actes ignobles, si bien sûr, on arrivait à mettre la main dessus… Ils semblaient organisés, malins, vicieux et discrets. Ils pouvaient se terrer n’importe où, dans les coins les plus sombres, ou même s’afficher en parfaits innocents, parmi la marmaille plaintive des meurtres en série. Il fallait les arrêter, mais je dus bien me faire à l’esprit que je ne pourrais y arriver seul, même armé de la meilleure masse, même si j’étais l’instigateur de la meilleure ruse et des meilleurs plans d’attaque. Seul, je ne pouvais rien contre ces cruels bourreaux assassins. Il fallait monter une armée, puissante et forte !

Bien que… non, ça n’aurait rien arrangé. Une armée, c’est trop bruyant, trop visible, trop prévisible. Une armée, c’est trop de monde à soupçonner. Ce qu’il fallait mettre en place, c’était un groupe d’aventuriers aux disciplines variées, qui chercheraient sans relâche ces retors rebelles et sans cœur.

Et je devais faire partie de ce groupe, quoi qu’il m’en coute. Mais pour ça, je devais faire mes preuves, ici même, afin de gagner la confiance de ce vieil Orc recenseur.

Aussi, je repris mes investigations, et retournai près du cadavre pour examiner au mieux celui-ci, au cas où un indice avait été laissé sur lui, volontairement peut-être. Quoi qu’il en soit, ça me permettrait de savoir d’où la magie sombre était partie, peut-être, pour aller fouiller plus correctement dans cette direction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faradn
Créateurs & Fondateurs ~ AT
Créateurs & Fondateurs ~ AT
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Sam 3 Mai - 15:24

Mais malheureusement le cadavre ne contenait rien ...

Le garde était sûrement bien attentif mais s'est fait tuer lâchement, a donc une expression de surprise sur le visage intacte après sa mort ...

Le recenseur te voyant l'examiner t'indique la direction d'où selon lui la magie a été utilisée, tout droit en sortant du village par l'entrée ...

Pourquoi pas ? Après tout, tu as du temps à perdre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonicfusion.free.fr
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Jeu 8 Mai - 11:08

Malgré mon œil avisé, je ne découvris rien sur le cadavre défunt, cet orc brisé de l’intérieur qui portait les stigmates d’une magie que je ne connaissais pas. L’expression qu’arborait le mort était surprenante, quoi qu’un peu ridicule. Ses traits étaient crispés, son visage cramoisi, sa bouche ouverte en surprise laissant apparaitre ses crocs jaunis. Il avait les sourcils relevés, ce qui le faisait ressembler à un clown grotesque qui effraie plus que ne fait rire les jeunes enfants.

Après un instant d’observation, l’orc recenseur intervint pour me dire que le sort avait vraisemblablement été lancé par l’entrée du village, à l’extérieur de celui-ci. Je le regardai, dubitatif. Il espérait peut-être que j’y aille. Sans doute même, vu son air contrit…

D’ailleurs, je ne pense pas que j’avais le choix, il fallait que je me lance seul à la poursuite de ce puissant mage noir.

Alors, en grommelant, je me dirigeai vers les portes de la cité. Comme si j’avais que ça à faire, alors que ma bonne bière m’attendait toujours à la taverne…


[Suite...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Therkob
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   Mar 3 Juin - 14:34

[Précédent...]

Alors que je rentre, toujours aigri par cette mauvaise humeur frustrante et désagréable, je rejoins la place où cet ahuri de recenseur est toujours posté, à côté de son précieux cadavre à l’âme calcinée. Je m’approche de lui, fulminant, tout en maugréant encore et encore des ruminements injurieux.

« Merdouille de crasse de yack à la chiasse de porc et aux résidus de gonades broyées dans de la boue visqueuse et gluante qui sent la mouise… »

Une fois proche de lui, cessant mes marmonnements malpolis, je le regarde d’un air fier avant de lui dire :

« Y’a rien par là-bas ! Que dalle ! Pas une miette de pain, pas une seule trace d’orteil ou de sandale ! Not’ oiseau doit voler, par mes dent cariées ! Grumph… Moi j’m’en vais me r’poser à la taverne ! J’partirai à la recherche de tout ça quand j’y verrai plus clair ! C’est vrai quoi, crotte de renard du désert ! Ma chope elle m’attend, et mon lit itou ! Et puis comment vous voulez que je parte si j’ai pas ce dont j’ai besoin pour voyager ? Et comme tous les paumés de c’te village sont tous couchés, bien sûr y’a pas de magasin ouvert ! Par les rides de ma mère, c’est impensable c’t’affaire…. »

Et je m’éloigne de l’orc aventurier tout en continuant à parler, sans attendre sa réaction. Mon but : la taverne, que je ne compte plus quitter d’ici les premières lueurs de l’aube. Bien vite, d’ailleurs, j’arrive à nouveau à proximité de l’établissement où ma bière est certainement plate depuis longtemps…

[Suite...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allées et habitations d'Iso'dar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allées et habitations d'Iso'dar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Allée Centrale
» Description de l'allée des cerisier et flore de l'école
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
» (N°9) Allô Houston, vous me recevez ? [Libre] {Alejo & Vinny first}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Appels de la Tempête - AT [ANCIENNE VERSION] :: En jeu - Gilleï Vind :: Territoire des Orcs :: Iso'dar, village-
Sauter vers: